• Je fonds ...

    .    Ah que n'ai-je su goûter à ce mets exquis voire sublime  quand seize ans était la fleur de leur âge nouvelle et que leur teint sentait comme disait Ronsard, et que leur teint sentait encore leur enfance ...

    .

    . Ah non, non,  stop ! je n'  en peux plus ...

    .                                           

    .

     

     

    .

    « Mais qui suis-je et que viens-je faire ici !Je lève les pouces ... »
  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Avril 2015 à 15:58
    Moi aussi je fonds à la vue des ces merveilles !
    2
    Samedi 11 Avril 2015 à 18:53
    Tu as chaud scrib! Moi aussi lol...
    3
    Dimanche 12 Avril 2015 à 05:23
    Exact, devant telle scène je ne me vois pas jeûnant, peu plusss
    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter